Mate les videos Grand Corps Malade

> Voir toutes les vidéos skyrock

M E S D A M E S - Grand Corps Malade

Produit par Jean-Rachid - https://grand-corps-malade.lnk.to/MesdamesSingle Album M E S D A M E S, disponible le 11/09/2020 ℗ Anouche Productions * * * Réalisation : Yann Orhan Merci à vous toutes, Mesdames, d'avoir rendu ce clip si beau : Binetta Mendy, Leonie, Iris et Fériel, Anissa Kallouche, Allia Kallouche, Camille Lavable, Véronique Sanson , Laura Smet, Camille Berthollet, Aurélie Tissier, Zoé Simon Marsaud, Françoise Marsaud, Anna Boutang, Mona Chouchane, Juliette Francelle, Charlotte Jacotte, Caroline Saulnier, Chloé François, Nagera, Heloise, Sarah Jagues, Huguette Mayeko, Christine Chassais, Deborah, Aurélie Lafitte, Anne Flore Aziz, Nahla, Camille Olivier, Camille Bontout. Production : Anouche Productions (Jean-Rachid, Caroline Saulnier & Milan Kallouche) Production Executive : Sloslo ( Aurélie Ullrich et Ioanna Brisswalter ) Image : Arthur Cemin, Samuel Ribeiro Lumière : Alexandre Denis, Louis Gambardella Machinerie : Paul Ghafoorian Make up : Gloria Abbondanza Déco : Laurie Salomé Cubaynes, Clara Devars Post Production : Aurélien Abd El Fattah, Jack Safarian *** Mesdames Parole : Grand Corps Malade Musique : Mosimann & Tiery F Choeurs : Mosimann *** Veuillez accepter Mesdames ces quelques mots comme un hommage À votre gente que j’admire, qui créée en chaque homme un orage Au cinéma ou dans la vie, vous êtes les plus beaux personnages Et sans le vouloir vous tenez nos cœurs et nos pensées en otages Veuillez accepter Mesdames cette déclaration Comme une tentative honnête de réparation Face au profond machisme de nos coutumes, de nos cultures Dans le Grand Livre des humains, place au chapitre de la rupture Vous êtes infiniment plus subtiles, plus élégantes et plus classes Que la gente masculine qui parle fort, prend toute la place Et si j’apprécie des deux yeux quand tu balances ton corps J’applaudis aussi des deux mains quand tu balances ton porc Derrière chaque homme important se cache une femme qui l’inspire Derrière chaque grand être humain précède une mère qui respire La femme est l’avenir de l’homme écrivait le poète Et bien l’avenir s’est installé et depuis belle lurette Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices Vous êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis Vous êtes nos mères, vos êtes nos sœurs Vous êtes caissières, vous êtes docteurs, vous êtes nos filles et puis nos femmes Nous on vacille pour votre flamme Comment ne pas être en admiration, et sans commune mesure Pour celles qui portent et fabriquent pendant 9 mois notre futur Pour celles qui cumulent plusieurs emplois et ce, sans sourciller Celui qu’elles ont dans la journée et le plus grand, mère au foyer Veuillez accepter Mesdames cette réelle admiration De votre force, votre courage, et votre détermination Veuillez accepter Mesdames mon aimable faiblesse Face à votre fragilité, votre empathie, votre tendresse Veuillez accepter Mesdames cette petite intro Car l’avenir appartient à celles qu’on aime trop Et pour ne pas être taxé de 1er degré d’anthologie Veuillez accepter Mesdames cette délicate démagogie Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices Vous êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis Vous êtes nos mères, vos êtes nos sœurs Vous êtes caissières, vous êtes docteurs, vous êtes nos filles et puis nos femmes Nous on vacille pour votre flamme