Accueil

Le Rap Français cartonne à l'étranger

Le rap français a la côte et ce n’est pas nos voisins ni les chiffres qui viendront dire le contraire.

De plus en plus exporté, de plus en plus médiatisé et surtout de plus en plus acheté, le rap est aujourd’hui sans l’ombre d’un doute le style musical prédominant dans l’hexagone. Pour preuve, Paris est la ville où l’on vend le plus d’albums de rap au monde, Etats Unis compris. Une info que l’on a du mal à imaginer si l’on ne s’intéresse pas particulièrement à l’économie et à l’industrie musicale. Et pourtant.

Tous les lundis sur l’Instagram @skyrockfm on t’informe des certifications de la semaine. Quel artiste a été récompensé pour quel titre ou encore quel projet. Et le moins qu’on puisse dire c’est que la pluie de certifications continue de couler. Toutes les semaines, nos artistes préférés reçoivent de nouveaux cadres à placarder sur les murs de leurs studios.

L’intérêt pour les chiffres (tendance propre au rap d’ailleurs) est de plus en plus présent. Il est devenu normal de vouloir connaître les scores de la première semaine d’exploitation d’un album. Une tendance qui peut parfois même se révéler nocive tant on pense à croire que seuls les albums qui se vendent beaucoup méritent qu’on y prête une oreille…

Prenons pour exemple le club des dix disques de Diamant : Longtemps uniquement occupé par Booba, le club des disques de Diamant (50 millions de ventes pour un single) accueille désormais les deux frerots de PNL ainsi que Ninho.

Une expansion qui témoigne de l’intérêt grandissant qu’a le public français pour ses rappeurs.  

Ne pas encore avoir dix disques de diamant n’est pas synonyme d’échec, loin de là. La preuve avec Niska et Damso qui viennent tous les deux de récemment dépasser la barre du million d’albums vendus !

Il aura fallu 4 albums à Niska pour que la barre du million d’albums vendus soit franchie.

Pour Damso encore moins : 3 albums.

Le single Pookie d’Aya Nakamura a même été certifié Diamant à l’étranger, permettant ainsi à son album Nakamura de se vendre à plus de 247 000 exemplaires à l’étranger seulement !

Celle que beaucoup surnomment la « Beyonce française » sera d’ailleurs présente au festival Coachella 2020, une belle façon de montrer que le rap français a toute sa place au-delà de ses frontières et que si on ne lui fait pas, le rap français viendra la prendre !

  • Partager sur Skyrock

> Voir toutes les news

Retrouve son actu

Découvre aussi